Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

 

DOSSIER : SPECIAL CHAUFFAGE GRANULES

LE GRANULE DE BOIS

Constitué à partir de sciures et copeaux issus de l'industrie du bois (copeaux, résidus de découpe, chutes) il se présente sous la forme d'un cylindre de 6mm de diamètre et deux 2 à 3 cm de long très fortement compressé. Sa méthode de fabrication permet d'assurer la cohésion du produit sans colles. La matière première est exclusivement du bois naturel.

Le bois est d'abord réduit en sciure puis séché. La matière sèche est ensuite affinée dans un broyeur. La troisième étape, la plus importante, consiste à mettre le mélange sous forte pression et à l'obliger à passer à travers une matrice (un tamis très résistant, perforé au diamètre voulu pour les granulés). C'est sous la pression et l'échauffement qui en découle que les granulés vont se former et rester agglomérés sans colle.

Les avantages :

  • Ecologique : il s'agit de bois, une matière qui a capté du CO2 en poussant.
  • Economique : issu de matière première inutilisée et d'un procédé de fabrication relativement simple c'est une énergie bon marché
  • Pratique : il peut être livré par camion souffleur et acheminé automatiquement dans la chaudière.

Les inconvénients :

  • Le stockage : il faut en effet un volume important et un lieu à l'abris de l'humidité.

LA CHAUDIERE A GRANULE DE BOIS

La chaudière à granulé est à la pointe de la technologie. Entièrement automatisée, y compris à l'allumage, la chaudière à granulé pilote la vitesse d'arrivée des granulés et le débit d'air en admission en fonction de la température de sortie à obtenir. Le décendrage des carneaux peut être également automatisée, ainsi que l'amenée des cendres dans un récupérateur. Elle dispose comme les chaudières à bois récentes d'un passage de fumée qui permet de capter l'énergie au maximum via un matériaux réfractaire qui monte les fumées à haute température permettant un rendement supérieur à 90%. L'ensemble des processus est contrôlé par diverses sondes et capteurs qui assurent la sécurité de l'ensemble des étapes de fonctionnement.

Le fonctionnement général se déroule comme suit :

  • la chaudière est en demande de chauffage via la régulation.
  • elle déclenche les vis d'alimentation qui amène les granulés jusqu'au foyer. (la 1ère vis vient du stockage, la 2ème visamène au foyer)
  • la procédure d'allumage démarre, elle s'effectue à l'aide d'un souffle d'air chaud qui enflamme les granulés.
  • la combustion démarre et est alimentée avec précision en fonction des besoins par la vis.
  • les fumées qui s'échappent passent dans un anneau de post combustion à haute température afin de brûler les gazs restant.
  • les fumées passent ensuite dans les carneaux pour échanger leur chaleur avec l'eau de la chaudière puis s'évacuent dans la cheminée.
  • de façon périodique un bras motorisé secoue les carneaux afin de les décendrer.


 

LE STOCKAGE ET L'ALIMENTATION

Afin d'assurer une autonomie confortable, les granulés de bois doivent être stockés dans des silos qui leur permettront de rester au sec et d'être acheminés automatiquement jusqu'à la chaudière. Deux méthodes sont possibles : une vis sans fin sur un moteur ou un système d'aspiration.

Dans le cas de la vis, les granulés avancent lorsque la vis tourne. Ils sont ainsi acheminés progressivement dans la vis qui alimente le foyer

Dans le cas de l'aspiration, les granulés sont soufflés dans des tubes et accumulés dans un petit réservoir attenant à la chaudière et de là tombent dans la vis qui alimente le foyer.

Quant aux silos il en existe plusieurs types dont voici les principaux :

Les silos textiles sont simples à monter et relativement léger. Ils combinent la souplesse et la résistance.

Les silos en acier sont plus robustes, toutefois ils sont plus lourds et plus cher.

Les silos plastique à enterrer, sont pratique pour leur encombrement et leur solidité mais ne permettent pas l'utilisation de vis pour l'acheminement.

 
sité réalisé par Julien HABERT - Ets HABERTS SARL au capital de 7622.45 fondée en 1991 - Siret 383 107 588 RCS Auxerre
plan du site - tout savoir sur le crédit d'impôts - infos légales